Publié le Laisser un commentaire

WiFi 6, WiFi 6E : qu’est ce que c’est et

Le WiFi 6 commence peu à peu à s’imposer comme le standard des connexions sans fil. Mais à quoi correspond cette appellation exactement et à quoi correspond le WiFi 6E dont on parle également ? On vous propose d’en apprendre plus dans ce dossier.

WiFi 6WiFi 6 Crédits : Unsplash

Routeurs, smartphones, ordinateurs…. Vous l’avez peut-être remarqué, de plus en plus d’appareils sont compatibles avec la nouvelle norme WiFi 6. Mais qu’est ce que cela signifie concrètement, et quelles conséquences pour l’utilisateur au quotidien ? Réponse dans ce dossier.

Le WiFi 6, c’est quoi ? 

Le WiFi 6 est la dernière norme de réseau sans fil certifiée par WiFi-Alliance, le consortium en charge de mettre en place les standards techniques de la technologie WiFi. Le WiFi 6 et le WiFi 6E dont nous parlons plus bas sont des déclinaisons de la même norme IEEE 802.11ax.

Puce WiFi 6Puce WiFi 6 Une puce Wifi 6 / Crédits : Unsplash

Si vous entendez régulièrement parler de WiFi 6 alors que vous n’avez jamais vu de mention au WiFi 5 ou inférieur, c’est tout à fait normal : il y a quelques temps, la Wi-Fi Alliance a annoncé un changement de stratégie pour la nomenclature des différentes générations WiFi :

  • WiFi 1 : 802.11a
  • WiFi 2 : 802.11b
  • WiFi 3 : 802.11g
  • WiFi 4 : 802.11n
  • WiFi 5 : 802.11ac
  • WiFi 6/6E : 802.11ax

Débit, latence… les avantages du WiFi 6

L’un des principaux avantages du WiFi 6 sur ses prédécesseurs est la vitesse. On estime à environ 40% le gain permis par cette nouvelle technologie à cet égard. Le débit théorique maximal permis par le WiFi 6 est de 10 Gb/s. En pratique, personne ne profitera de telles performances, mais la rapidité moyenne des connexions va bien être boostée avec cette norme.

Par ailleurs, le WiFi 6 remet la bande de fréquence 2.4 GHz au goût du jour avec de meilleurs débits. Pour rappel, celle-ci offre une bien meilleure portée et traverse mieux les obstacles que la bande 5 GHz. Le WiFi 6 va faire une immense différence dans les lieux publics à forte densité (aéroports, gares, open space, centre commercial…), où des dizaines voire des centaines d’utilisateurs exploitent la connexion en même temps.

La promesse : un débit jusqu’à quatre fois supérieur à maintenant dans ce genre de situations. Au domicile des particuliers, les effets bénéfiques existent aussi : cela va permettre de booster les performances si vous êtes équipé de nombreux objets connectés ou si vous êtes un grand nombre à partager la même connexion.

wifi aéroportwifi aéroport

Pour réaliser telle prouesse, le WiFi 6 repose sur deux protocoles. L’OFDMA (Orthogonal Frequency Division Multiple Access) est utilisé pour procéder à une division du canal lors d’une communication simultanée avec plusieurs appareils, évitant ainsi l’encombrement des bandes. En parallèle, le Mu-MIMO (Multi-Utilisateur Multiple-Input Multiple-Output) a lui aussi été amélioré, permettant à tous les appareils connectés au réseau WiFi de communiquer avec le routeur simultanément.

En théorie, le WiFi 5 assurait déjà cette fonctionnalité. Mais si les routeurs pouvaient envoyer des informations à plusieurs appareils à la fois, ils ne pouvaient par contre pas recevoir toutes les réponses en même temps. C’est sur ce point que le WiFi 6 entre en jeu. L’intérêt du WiFi 6 ne s’arrête pas là puisqu’il permet également de bénéficier d’une meilleure autonomie sur ses appareils.

Grâce au TWT (Target Wake Time), la batterie de nos smartphones, tablettes ou PC portables devrait s’épuiser moins rapidement. Le routeur en WiFi 6 est en fait capable de transmettre aux appareils quand ils doivent se mettre en veille et quand ils doivent se réveiller. Nos appareils passent ainsi moins de temps en “alerte WiFi”, qui est une fonction énergivore. 

Qu’est-ce que le WiFi 6E ?

WiFi 6 vs 6EWiFi 6 vs 6E Crédits : wballiance

En parallèle du WiFi 6, vous avez sans doute entendu parler du WiFi 6E. Il s’agit en fait exactement de la même norme. Le E signifie simplement Extended pour refléter un spectre étendu à la bande 6 GHz (entre 5 945 et 6 425 MHz). Grâce à cette plage de fréquences accrue, le WiFi 6E peut délivrer des débits nettement supérieurs jusqu’à 11 Gb/s, ainsi qu’une latence plus faible.

La plage des 6 GHz nécessitait néanmoins d’être libérée, ce qui a pris du temps. En France et dans le reste de l’Europe un accord a été trouvé pour harmoniser la technologie sur le continent. L’utilisation de la plage a été légèrement limitée pour éviter des interférences avec le système de signalisation ferroviaire CBTC, ainsi que la télévision numérique.

A en croire l’ANFR, cette évolution du standard sera disponible dès le mois de mars. Mais il faudra sans doute plus de temps pour que cette technologie se démocratise – contrairement au WiFi 6 simple pour lequel quelques appareils sont déjà disponible, il n’y a pas encore grand chose de compatible avec le WiFi 6E.

La norme WiFi 6E est bien sûr rétrocompatible – tous les appareils WiFi 6E sont compatibles avec les normes antérieures.

Les appareils déjà compatibles WiFi 6 ou WiFi 6E

Galaxy S21 Ultra WiFi 6EGalaxy S21 Ultra WiFi 6E Le Galaxy S21 Ultra est compatible WiFi 6E / Crédits : Unsplash

Quelques appareils sont déjà compatibles avec le WiFi 6/6E, notamment :

Routeurs WiFi

  • SFR Box 8 (WiFi 6)
  • Bouygues BBox Fibre (WiFi 6)
  • TP-Link Deco X76 Plus / X96 (Mesh, WiFi 6E)
  • TP-Link Archer AX6000 (WiFi 6)
  • TP-Link Archer AX1500 (WiFi 6)
  • Linksys AXE8400 (WiFi 6E)
  • Netgear Nighthawk RAXE500 (WiFi 6E)
  • Asus GT-AXE11000 (WiFi 6E)
  • Asus ZenWifi AX (Mesh, WiFi 6)
  • Netgear Orbi AX6000 (Mesh, WiFi 6)

Orange, qui a présenté sa Livebox 5 en octobre 2019, ne prend toujours pas en considération cette norme.

Smartphones

Ordinateurs

  • Apple MacBook Air M1, MacBook Pro M1 et Mac Mini M1 (WiFi 6)
  • Acer Aspire 5 Slim Laptop (WiFi 6)
  • Asus ZenBook Pro Duo UX581 (WiFi 6)
  • Dell XPS 13/15 2020 (WiFi 6)
  • HP Spectre x360 (WiFi 6)
  • Lenovo Yoga x940 (WiFi 6)
  • LG Gram 17 (WiFi 6)
  • MSI gamme Prestige (WiFi 6)
  • Razer Blade Pro 17 (WiFi 6)
  • Microsoft Surface Pro 7 (WiFi 6)
  • Microsoft Surface Laptop Go (WiFi 6)

On s’attend à une évolution très rapide du nombre de PC portables compatibles, grâce à la généralisation de chipsets plus récents. Il y a quelques années, on nous vantait le WiFi 802.11 ad (bande fréquence 60 GHz), aussi appelé WiGig pour Wireless Gigabit, et ses débits exceptionnels.

Cette norme n’a finalement jamais pu s’imposer, car elle souffrait d’un important inconvénient : une très faible portée. Le WiFi 6, donne accès à une vitesse aussi fulgurante qu’avec le WiGig, mais avec une meilleure gestion de la multiplicité des appareils, une distance d’émission bien plus grande et avec une fonctionnalité aidant à préserver l’autonomie des batteries. Bref, du tout bon pour les utilisateurs.

Source

Laisser un commentaire